Publié le Laisser un commentaire

Olive et Tom : dessin animé star des années 80.

Vous souvenez-vous d’Olive et Tom? c’était un des dessins animés stars des années 80 qui raconte l’histoire d’une équipe de football avec un jeune footballeur très ambitieux. 

Créée en 1983 au Japon, Olive et Tom est un dessin animé inspiré d’un manga : “Captain Tsubasa” ou “Olive et Tom” pour le nom en français. Il raconte l’histoire d’Olivier Atton, un jeune garçon qui pratique le football depuis son enfance et rêve de compter parmi les grands joueurs pour ainsi offrir une coupe mondiale à son pays, qui est le Japon.

Lorsqu’il déménage dans une nouvelle ville, il intègre une nouvelle école, Newpie. Dans cette nouvelle école, entre rencontres sportives avec d’autres écoles, il fait la connaissance de Thomas Price, le talentueux gardien de l’équipe Benjamin de St François, championne du Japon. Olivier et Thomas, qui étaient adversaires au début, vont se lier d’amitié au fil des matchs et des entraînements.

En France, Olive et Tom a été diffusé pour la première fois en 1987 sur la 5. Il a connu un succès énorme grâce à son histoire mais aussi à son générique qui n’a jamais changé pendant 40 ans.

Fort de son succès, le dessin animé a eu droit à des reboots: “Olive et Tom : le retour” en 2001 et “Olive et Tom : Reboot” en 2018.

Si vous avez grandi dans les années 80, 90 et 2000 et êtes fan de foot, vous vous souvenez sûrement de ce dessin animé qui était parmi les meilleurs dessins animés qui parlaient du foot.

Publié le Laisser un commentaire

Les 12 produits les plus cultes des années 80

Les années 80 vous manque ? On vous comprends totalement !

Thriller de Michael Jackson, le walkman, Jurassic Park ou encore Super Mario Bros, cette décennie a été marqué par de grandes innovations dans tous domaines confondus.

C’est pour quoi nous avons décidé de vous faire voyager dans le temps à travers 12 produits cultes des années 80.

La Peluche Moncchichi Kiki

Grande star des années 80, la peluche Moncchichi a été l’idole de toute une génération. Inventé au Japon en 1974, Moncchichi avait pour but premier d’inculquer le Respect et l’Amour aux enfants.

Les billes perroquet

Qui n’a jamais joué aux billes durant son enfance ! Dans la cour de l’école, on pouvait jouer directement sur le goudron ou sur le sable. On pouvait même se les échanger pour les collectionner.

Le yoyo

Le yoyo est considéré comme le jouet le plus ancien du monde après la toupie. Le nom yo-yo a été déposé en 1930 par un Américain, Donald Duncan, qui le commercialise à grande échelle.

Mon petit Poney

Lancé par la société américaine Hasbro dans les années 80, le succès de Mon Petit Poney est encore grand. Retrouvez notre sélection de produits Mon Petit Poney sur Nostalgift.com !

Le rubik’s cube

Le rubik’s cube est un casse-tête géométrique connu de toutes les générations !

Inventé par le professeur et sculpteur Ernő Rubik en 1974, son objectif était d’intéresser ses élèves à la géométrie en trois dimensions.

Le saviez-vous ?  Plus de cent millions de cubes sont vendus entre 1980 et 1982 !

Le Ondamania

Le Ondamania est un ressort magique ! Vous rappelez-vous l’avoir fait descendre de vos escaliers ?

Les puces sauteuses

La puce sauteuse était la star des cours de récréations des années 80 ! Pour l’utiliser c’est simple, il suffit de la retourner puis de la poser au sol pour la voir faire des bonds.

Les tototes

La totote, tutute, totoche, tétine est l’accessoire incontournable des petits filles des années 80 !

Les Roudoudou

Le roudoudou est un grand classique des bonbons qui a traversé toutes les générations. La jeune génération connaît les roudoudous grâce à la reprise de Mistral Gagnant de Coeur de Pirate. Pour les plus anciens, ce bonbon se dégustait dans un vrai coquillage. Fan des bonbons d’antan, nous vous “léchons” redécouvrir les roudoudous.

Les Yes

Biscuits moelleux, fourrés à la crème confiseur au cacao, enrobés de chocolat et décorés de chocolat au lait : les gâteaux YES de Nestlé sont délicieux. Laissez-vous tenter avec ce gâteau au chocolat des années 80 !

Et pour les férus de pâtisserie voici notre recette des yes noisette.

Bonhomme acrobate gluant

Lancez le bonhomme acrobate gluant sur une vitre, il descend tout seul !

La gameboy

La Game Boy a été la console la plus populaire et la plus rentable des années 1980. Véritable star des consoles de jeux, la gameboy est indémodable !

Publié le

Top 10 des chansons cultes des années 80 dédiées aux mamans.

La mère a été une source d’inspiration pour de nombreux artistes.  Voyageons dans les années 80 avec cette sélection de dix chansons dédiées aux mamans…

1- Maman amour – Gérard Lenorman (1980)

Gérard Lenorman nous livre une magnifique chanson dédiée aux mamans…

2- Les mamans qui s’en vont – Michel Sardou (1982)

Eh oui, quand maman s’en va, la vie continue sans elle… Même si elle est  moins belle.

3- Un petit cadeau pour ta maman – Dorothée (1983)

A l’époque, la chanteuse est considérée par les enfants comme la maman parfaite . Voici une de ses chansons qui a connu un énorme succès. Elle est restée dans les têtes des trentenaires et des quadras.

4- Embrasse-là – Pierre Bachelet (1983)

Une très belle chanson qui rend hommage à toutes les mamans. A écouter sans modération.

5- Pour toi maman – Henri Dès (1986)

Henri Dès nous fait voyager dans le temps grâce à cette sublime chanson !

6- Maman Chauvier – Serge Lama (1986)

Une chanson peu populaire mais si émouvante…

7- Maman a tort – Mylène Farmer (1986)

Une chanson intemporelle qui marque le début de l’incroyable carrière de la chanteuse.

8- M’man – Eddy Mitchell (1987)

Cette chanson est souvent interprétée comme le reproche d’un enfant à sa mère absente. Au contraire, c’est une déclaration d’amour dans un moment tout particulier où la relation mère/fils se complique un peu.

9- À ma mère – Yves Duteil (1987)

Une magnifique chanson pour penser à notre mère partie un peu trop vite….

10- La mère à Titi – Renaud (1988)

Comme à son habitude, Renaud nous inspire. On se reconnaît tous dans cette chanson.

Retrouvez nos idées cadeaux pour les fêtes des mères:

Publié le Laisser un commentaire

5 dessins animés des années 80 qui ont été créés pour vendre des jouets

1- Barbie

Lancée par Mattel en 1959, Barbie est devenue une icône culturelle. Elle a été considérée comme un symbole fort de l’indépendance féminine. Sa première sortie, Barbie and the Rockers : Out of this World, est sortie en 1987. Dans cette série, Barbie est chanteuse dans un groupe de rock. Au moment où nous écrivons ces lignes, il existe au total 37 films d’animation Barbie, le prochain devrait sortir dans le courant de l’année.

2- Rubik’s Cube

Si vous étiez enfant au début ou au milieu des années 80 et que vous aviez accès au Rubik’s Cube, il y a de fortes chances que vous ayez passés des heures à essayer de faire correspondre les carrés de couleur pour voir si la boîte s’animait avec des pouvoirs spéciaux . Diffusé à l’origine dans le cadre d’un bloc aux côtés de Pac-Man : The Animated Series, Rubik, le célèbre cube raconte l’histoire d’un groupe d’enfants qui, avec l’aide du puzzle magique, résolvent des mystères et affrontent des adversaires dans leur vie quotidienne. Leur plus grand ennemi est un magicien maléfique qui souhaite se procurer le Rubik pour faire du mal. 

3- Mon Petit Poney

Mon Petit Poney est une marque de jouets appartenant à Hasbro. Lorsque la ligne de jouets a été présentée pour la première fois par Hasbro sous le nom de My Pretty Pony en 1981, le succès n’a pas été immédiat. Mon Petit poney : le film est sorti en salles en 1986 et la série télévisée a suivi quelques mois plus tard. La série suit une jeune fille nommée Megan qui se retrouve à vivre  au pays des poneys. Aujourd’hui les jouets  Mon petit Poney sont toujours autant populaires.

4- Les Tortues Ninja

Bien que les personnages des Tortues Ninja  soient issus de la série de bandes dessinées créée par Kevin Eastman et Peter Laird, la série télévisée de 1987 est associée à la commercialisation des jouets Tortues Ninja. Lorsque Playmate Toys a développé les figurines, ils ont estimé que les bandes dessinées étaient trop violentes et trop sombres pour les enfants. De plus, la base de fans était constituée d’un petit public de lecteurs adultes. Afin d’attirer l’attention d’un public plus large et plus jeune, ils ont obtenu un contrat de télévision et une série a été produite par le studio Murakami-Wolf-Swenson et la société française IDDH. Bien que la série se soit considérablement éloignée de l’histoire et du ton de la bande dessinée, elle est très réussite. 

5- Les Transformers

Inspiré à l’origine par les lignes de jouets Diaclone et Microman de la société japonaise Takara, Hasbro a acheté les droits de distribution pour l’Amérique du Nord en 1984 et les a présentés sous le nom de Transformers. La première incarnation animée a débuté la même année et s’est terminée en 1987, avec un brillant film en 1986 servant de pont entre les deux premières saisons. La série dépeint une guerre entre les factions de robots Transformers, les Autobots et les Decepticons, dirigées respectivement par leurs chefs de file Optimus Prime et Megatron. Les Transformers sont restés un élément important de la culture pop des dessins animés depuis l’apparition des jouets et des dessins animés qui ont suivi dans les années 80.

Les produits suivants vous intéresseront

Publié le Laisser un commentaire

La SNES ou la SNES mini ?

Cela fait déjà un moment qu’est sortie une toute nouvelle ancienne console phare de Nintendo : La Super Nintendo (ou SNES pour les intimes). Cette version mini propose au public de rejouer aux grands hits des années 90 tels que Super Mario World, Super Metroid ou encore A Link to the Past.

Cependant, les plus dubitatifs d’entre nous vont se poser cette question : mais pourquoi je ne m’achèterais pas la vraie Super Nintendo tant qu’à faire ?

Excellente question que vous vous posez, et c’est pourquoi je vais creuser un peu aujourd’hui pour vous aider à faire ce choix cornélien !

La SNES, celle qui vient faire mieux que sa grande sœur !

Après le succès de la NES qui s’écoulera à plus de 62 millions d’exemplaires dans le monde, Nintendo décide de revenir à la charge en proposant une super console : la Super Nintendo. Sortie en 1989 sur le sol nippon, nous devrons attendre 3 ans pour pouvoir jouer à cette toute nouvelle perle en France.

Afin de se faire pardonner pour cette longue attente, cette console ne viendra pas seule et sera proposée dans un bundle de qualité avec une manette en plus pour jouer avec une autre personne, histoire de partager cette expérience à 2, mais également avec un jeu d’exception : Super Mario World !

Mais elle n’était pas la seule…

Pendant que la Super Nintendo (alias Super Famicom au Japon) se faisait désirer en Europe, une console ténébreuse faisait trembler le monde des jeux vidéo depuis 1988. La Mega Drive, nouvelle console de Sega après la Master System, connaissait déjà un succès énorme dans le début des années 90 avec son titre le plus connu : Sonic the Hedgehog !

La Super Nintendo devait donc arriver avec des idées révolutionnaires si elle espérait concurrencer la nouvelle star de Sega.

Un catalogue de jeux spectaculaire !

La raison principale du grand succès de la Super Nintendo pourra s’expliquer par un catalogue de titres qui deviendront rapidement des références et qui seront aujourd’hui des légendes. Sur cette console, les joueurs vont se retrouver à jouer à des hits qui marqueront les années 90 comme Donkey Kong Country, Secret of Mana, Megaman X, Street Fighter 2

Nintendo, grande gagnante de la deuxième bataille contre Sega

La Super Nintendo va s’attirer plus de fans que la Mega Drive et sera vendue à plus de 49 millions d’exemplaires dans le monde (10 millions de plus que la console de Sega). Cette console sera considérée encore aujourd’hui comme l’une des meilleures de Nintendo et aura permis au monde de connaître des titres qui deviendront des références aujourd’hui.

Pourquoi préférer la SNES à la SNES mini ?

Maintenant que les présentations ont été faites et que vous en savez un petit peu plus sur cette pépite de Nintendo, intéressons-nous maintenant aux avantages que vous apporterait d’avoir une console retro à celle d’avoir une console mini avec déjà tous les jeux intégrés.

Vous posséderez une légende entre vos mains

Oui c’est un argument moyen vu comme ça, mais tant que ça ! Vous pourriez avoir chez vous, dans votre salon, l’une des plus grosses consoles de l’univers des jeux vidéo. Vous pourriez la contempler, vous vanter devant vos amis et collègues et la chouchouter chaque jour. Aujourd’hui on peut en trouver beaucoup des Super Nintendo, à un prix abordable (entre 40 et 60 euros), mais cela ne va pas durer, bientôt vous n’en trouverez plus et vous vous en voudrez, alors ne laissez pas passer cette chance.

Vous pourrez vous composer votre propre catalogue de jeux personnalisé

Sur la SNES mini, vous aurez 21 jeux intégrés et ne pourrez pas en avoir d’autres. Mais sur Super Nintendo vous pourrez avoir autant de jeux que vous voudrez. Vous allez pouvoir choisir les titres qui vous feront le plus plaisir, faire votre catalogue, avoir une centaine de jeux et surtout jouer à ce que vous voudrez sans que personne ne vous l’impose. Petit plus, vous pourrez avoir le privilège de faire l’action qui définit la période du retrogaming : souffler dans les cartouchespour faire démarrer le jeu !

Vous pourrez la “tuner”

Oui vous avez bien lu, vous pouvez aujourd’hui tuner votre Super Nintendo afin de la rendre plus performante. Vous avez donc la possibilité de transformer votre console 50 Hz en une machine de 60 Hz grâce au dézonage qui est de plus en plus proposée sur le net et les boutiques de retrogaming. Cela vous permettra tout simplement d’avoir une console qui tourne plus vite, avec des jeux plus fluides et rapides. Et ce n’est pas tout ! Vous pourrez aussi améliorer la qualité de l’image grâce aux anti-jailbars pour enlever les petits traits verticaux qui apparaissent sur les télévisons actuelles et ajouter un colour-mod afin de retrouver une palette de couleur digne de ce nom.

Une console qui a plein d’accessoires !

Vous aurez le choix entre divers objets pour accroître votre amusement avec la Super Nintendo. Je peux vous proposer le Super Scope afin de vous prendre pour un vrai roi de la gâchette. Sinon, si vous êtes plutôt un artiste dans l’âme, alors je vous dirige vers la souris, un accessoire qui vous permettra de laisser s’exprimer votre inspiration sur Mario Paint. Pour terminer, pourquoi ne pas vous prendre le Super Multitap afin de pouvoir jouer à plusieurs à des jeux comme Bomberman ?

Mais des inconvénients quand même…

Quand vous achèterez votre console, elle ne sera fournie avec aucun jeu, ce qui veut donc dire que vous devrez faire pleurer votre portefeuille pour acheter un jeu sur Super Nintendo. Et une Super Nintendo ça date déjà, donc elle n’est plus aussi performante qu’avant, elle se fatigue vite et vous aurez de plus en plus de mal au cours du temps à pouvoir y jouer. Et comme si cela ne suffisait pas, nous avons les cheveux blancs quand nous vieillissons, la Super Nintendo elle devient jaune et ce n’est vraiment pas beau !

La SNES mini un vent de fraîcheur !

La SNES mini c’est comme la Super Nintendo mais sans les problèmes. Ici vous n’aurez pas à vous soucier de jaunissements ou de mauvaise qualité de l’image. Tout fonctionne et est adapté parfaitement pour votre télé afin que vous puissiez vivre votre expérience de gamer selon les critères de votre choix.

Le Game Over n’est plus que l’ombre de lui-même

Si le retrogaming vous fait peur par sa difficulté légendaire, vous pouvez être rassuré avec la SNES mini, vous allez pouvoir sauvegarder quand et où vous voulez.

Un catalogue de jeux parfait pour les amateurs de retrogaming

Vous aurez un panel de 21 jeux qui sont tout simplement parfaits, avec des titres comme Earthbound, Castlevania 4 ou encore Super Mario World vous ne pourrez jamais être déçus. Vous allez tout simplement jouer à 21 jeux de légende, donc une expérience inédite si vous n’avez jamais joué à la Super Nintendo.

Alors, laquelle dois-je choisir ?

La SNES mini est faite pour ceux qui n’ont jamais connu la Super Nintendo et ses titres, cette console est adaptée à ceux qui veulent s’aventurer pour la première fois sur cette machine de Nintendo et découvrir des jeux de légende. La Super Nintendo est réservée aux joueurs confirmés qui veulent explorer en profondeur la console et ses autres titres.

Et vous ? Quel joueur êtes-vous ? Quel choix ferez-vous ?

Merci à Retro Kidz pour cet article de qualité !

DÉCOUVREZ TOUS NOS PRODUITS DE L’UNIVERS RETROGAMING :

Publié le Laisser un commentaire

Acheter des treets est de nouveau possible !

Bonne nouvelle : Acheter des Treets est de nouveau possible ! Les Treets de notre enfance nous avaient manqué.
Remplacés, dans les années 80, par le nom international M&M’s et habillés de plusieurs couleurs, ils sont maintenant revenus après 32 ans d’absence.
Cette renaissance se fait autour d’une communication centrée autour de la cacahuète. C’est donc tout à fait logiquement que la version classique des années 70 se retrouve accompagnée d’une nouvelle version “Peannut butter cup”, c’est à dire une version au beurre de cacahuètes.

nouveau treets

Apparus en France en 1955, les Treets existeront jusqu’en 1986. Malheureusement ce nom a disparu en 1986 car il n’était pas très pratique pour les publicitaires de l’époque de communiquer avec deux marques différentes selon les pays. C’est donc le nom américain M&Ms qui est choisi, nom hommage aux fondateurs de la marque : Bruce Murrie et Forrest Edward Mars.
Malgré ces changements de noms et de packaging, le succès continuera de perdurer jusqu’à aujourd’hui, où nos fameux Smarties tremblent devant le géant Américain des M&M’s.

treets annees 70

En regardant les nouveaux Treets, on remarque que la marque a donc été rachetée par une entreprise française (Cocorico) qui n’est autre que Lutti. Le graphisme est très proche de celui des années 70 mais on note l’ajout de la mention “The peanut Company”, l’ajout d’un petit logo en forme de cacahuète et une couleur orangée assez 70s.

C’est le moment d’acheter des Treets “nouvelle version” ! On espère qu’ils seront tout aussi bons qu’à l’époque !

Fred

Acheter des Treets

Publié le

Les meilleurs bonbons de la cour de récréation des années 70

Vous en partagiez avec vos camarades quand la récréation arrivait ou encore maman vous en donnait de temps à autre quand vous l’aviez mérité. Le bonbon est une confiserie qui se déguste depuis des années et qui réconforte plus que tout ! C’est le symbole du partage et de l’amitié, mais aussi du bonheur. Vous aviez sûrement un bonbon préféré durant votre enfance et que vous aimiez manger avec vos amis. Nous vous proposons de redécouvrir ces friandises des années 70.

Les bonbons vous rappelleront votre enfance

Les bonbons ont toujours été les friandises préférées des enfants et même s’ils ont évolué depuis toutes ces années, il reste des saveurs que l’on ne peut tout simplement pas oublier. Aujourd’hui, devenir adulte ne signifie pas pour autant que l’on doit oublier tous ces moments de bonheur et de gourmandise.

Pour revivre encore vos souvenirs d’enfance et retrouver les goûts, ainsi que les saveurs de cette époque, pourquoi ne pas déguster ces bonbons, qui vous ont fait tellement de bien. Avec un peu de chance, vous pourrez encore retrouver dans les boutiques les meilleurs bonbons de votre cour de récréation des années. 

La sucette qui pique ! 

Fresquito – Sucette à tremper ( cerise ) x3 1,90€

Fresquito est une sucette dont on se souviendra toujours ! Son goût acidulé est resté dans les souvenirs de tous les enfants des années 70. Il fallait tremper la sucette dans une poudre blanche bien acidulée avant de la déguster, un vrai délice. Les cok’poudre étaient aussi très bons à l’époque, vous savez ces coquillages qui renfermaient aussi une poudre effervescente et acidulée. Une fois le bonbon en bouche, la poudre fondait sur la langue avec des petits crépitements, que des sensations et des saveurs inédites.

Les Pipas

Les PEZ !

Les petits distributeurs de bonbons, vous vous en souvenez également ? Certains de vos amis en faisaient sûrement la collection de ces bonbons PEZ, ces petites briques contenues dans un distributeur doté d’une tête représentant un personnage de dessin animé. Ils sont toujours aussi bons même aujourd’hui.

Les sucettes Kojak

Si vous aimez le chewing-gum, vous avez sans doute également apprécié les sucettes bubble gum , notamment parce qu’il était nécessaire de finir tout le bonbon avant de pouvoir mâcher le chewing-gum qui se trouvait à l’intérieur. N’oublions pas également d’évoquer les sucettes, les Chupa Chups faisaient un tabac déjà à cette époque !

Coquillage à la poudre

Le Coque Poudre est un bonbon très ludique. Redécouvrez le coquillage à la poudre effervescente au bon goût de citron ou orange.

La bonne nouvelle c’est que vous pouvez toujours trouver ces bonbons même de nos jours, de quoi laisser place à un peu de nostalgie.

Publié le

Les friandises des années 60 : que de bons souvenirs !

Il suffit parfois d’une image, d’une odeur ou d’une chanson pour que resurgissent aussitôt les souvenirs d’enfance, ces instants d’insouciance et ces délicieux petits moments de gourmandise ! La cour de récréation était le lieu des échanges : roudoudou, haribo Zan ou stoptou, voilà bien de sucreries que l’on aimerait bien retrouver en bouche.

Friandises et douceurs

À l’époque, dans les années 60, l’argent de poche ne se composait que de quelques pièces obtenues ici et là, chez papy ou chez tata. Les enfants ont ainsi pris l’habitude de quémander les restes de monnaie après les courses avec Maman et de filer chez l’épicier du coin pour s’acheter des friandises et des bonbons. Au choix, ils pouvaient s’offrir un rouleau de réglisse ou un Cocoboer, ces fameuses petites boîtes en métal rondes et bombées contenant de la poudre de réglisse, une poudre marron qu’on goûtait au doigt ou parfois même à la boîte. Les roudoudous étaient tout aussi incontournables. Ils se présentaient sous la forme d’une coquille de plastique avec en son cœur, du sucre aromatisé à sucer. On se rappelle également des sucettes Pierrot Gourmand aux nombreux parfums et des sucres d’orge, mais aussi des boules de coco, des quartiers d’orange et citron et des masques noirs que l’on adorait mâcher entre deux jeux. La cour de récréation n’était pas de simples terrains de jeu, c’était aussi des endroits d’échanges, car on pouvait faire de petits trocs de confiseries en tout genre.

Gourmandise quand tu nous tiens !

On se rappelle également des bâtons de réglisse qui comblaient nos souvenirs d’enfance de bons moments de gourmandise. À cela s’ajoute la nostalgie des violettes et des bonbons au miel qui, avec leurs goûts acidulés, donnaient en bouche une saveur unique en son genre. À l’époque, les bonbons étaient durs en bouches et il n’y avait pas ces bonbons mous que l’on connaît maintenant. Dans un autre genre, les caramels comme le fameux carambar, ce célèbre bonbon au caramel avec au-dedans une devinette ou une petite histoire qu’affectionnaient tout particulièrement les enfants. Pour sa part, le berlingot, ce bonbon dur et translucide en forme de pyramide fabriqué à base de sirop de fruits confits se remarquait en bouche par son goût fruité et sucré à souhait. On se remémore également de la poudre acidulée que l’on aspirait à l’aide d’une paille et des boules de chewing-gum que l’on mettait de longues minutes en bouche pour en aspirer toute leur saveur. Toutes ces confiseries et ces douceurs étaient vendues en épiceries et en boulangeries et les enfants, en rentrant de l’école, accouraient à pied pour s’en acheter. Il n’y avait pas encore de grandes surfaces et les choix étaient assez limités, mais les enfants y trouvaient leur bonheur.

Ces plaisirs simples de la vie se classent désormais parmi les souvenirs d’enfance et il y a sûrement des bonbons que l’on a oublié de mentionner, mais dans l’ensemble, ceux que l’on a listés étaient les plus marquants. On retrouve certes aujourd’hui quelques barres de carambar, du réglisse et des bonbons aux fruits, mais comme à l’époque, ils n’étaient pas aussi facilement accessibles pour les petits, on se dit que c’était définitivement mieux avant !

wwww.rosemeesedition.com

Si vous êtes nostalgique des bonbons des années 60, redécouvrez les dans notre boutique :

Publié le Laisser un commentaire

Drogue – Une première salle de shoot à la colle Cléopâtre en janvier 2017.Quel est le bilan ?

D’après les derniers chiffres de l’INSEE, ils sont près de 1,5 million d’adultes entre 25 et 40 ans à ne pas réussir à sortir de leur addiction à la colle Cléôpatre. Le manque de professionnalisme des maîtres et maîtresses des années 70-80 n’y est pas étranger tant ce produit était présent dans les écoles à l’époque. Début janvier, après de nombreuses alertes lancées par les associations de soutien aux victimes, la première salle de shoot à la colle Cléopâtre a ouvert ses portes à Marseille.

A l’époque, les enfant en ouvrant le petit pot, ne pouvaient s’immaginer qu’ils s’exposaient à une telle addiction. Très vite ils ne pouvaient s’empêcher de sentir puis de manger cette substance à l’odeur d’amande. Tout ceci n’était que le début… Maintenant, pour les associations qui viennent en aide à ces enfants devenus adultes, il est évident que l’ouverture d’une salle de shoot à la colle Cléopâtre a été bénéfique. Elle a non seulement augmenté la sécurité de cette « population » mais également celle des jeunes enfants du quartier qui pouvaient tomber nez-à-nez avec un pot de colle vide en risquant de devenir addict à leur tour. “Sans les salles de shoot, on ne peut pas aller au bout de la prévention, expliquait ainsi Stéphanie UHU, coordinatrice de l’association « Amande Douce », il faut quand même savoir ce que c’est que de se shooter en cachette chez soi ou dans la rue… En effet, les jeunes parents ne veulent pas que leurs enfants les voient en train de se shooter.

Après trois mois d’ouverture, il est l’heure de faire un premier bilan et le résultat est assez bluffant. En effet, 100% des addict à la colle Cléopâtre le sont toujours mais ils peuvent se shooter en toute tranquillité.

En revanche, de nombreux cas de caries dentaires sont apparus chez ces accrocs de la nostalgie suite à la distribution de Yes, tubes de SMARTIES®, chewing-gums en tube et sucettes fresquito par ces mêmes associations. Un bien pour un mal ? Le sujet reste ouvert. En tout cas ce sont les confiseurs et dentistes du quartier qui se frottent les mains.

Emilie de NostalGift

Publié le 5 commentaires

Quand sera diffusé le second épisode de “La famille à remonter le temps” ?

Tout le monde se pose la question, quand sera diffusé le prochain épisode de « La famille à remonter le temps »? La nouvelle émission de M6 dont le premier épisode consacré aux années 1980 a été diffusé le 21 Juillet fut un succès avec ses 2,8 millions de téléspectateurs et 14,6 % de part d’audience, selon Médiamétrie.

La date n’a pas encore été communiquée par M6, mais il y a fort à parié que cela ne se fera donc pas en août suite à succès étant donné le faible nombre de personnes devant leur téléviseur. Nous devrons donc très certainement attendre très patiemment la rentrée pour voir la suite de l’aventure “La famille à remonter le temps”.