Posted on Laisser un commentaire

La SNES ou la SNES mini ?

Cela fait déjà un moment qu’est sortie une toute nouvelle ancienne console phare de Nintendo : La Super Nintendo (ou SNES pour les intimes). Cette version mini propose au public de rejouer aux grands hits des années 90 tels que Super Mario World, Super Metroid ou encore A Link to the Past.

Cependant, les plus dubitatifs d’entre nous vont se poser cette question : mais pourquoi je ne m’achèterais pas la vraie Super Nintendo tant qu’à faire ?

Excellente question que vous vous posez, et c’est pourquoi je vais creuser un peu aujourd’hui pour vous aider à faire ce choix cornélien !

La SNES, celle qui vient faire mieux que sa grande sœur !

Après le succès de la NES qui s’écoulera à plus de 62 millions d’exemplaires dans le monde, Nintendo décide de revenir à la charge en proposant une super console : la Super Nintendo. Sortie en 1989 sur le sol nippon, nous devrons attendre 3 ans pour pouvoir jouer à cette toute nouvelle perle en France.

Afin de se faire pardonner pour cette longue attente, cette console ne viendra pas seule et sera proposée dans un bundle de qualité avec une manette en plus pour jouer avec une autre personne, histoire de partager cette expérience à 2, mais également avec un jeu d’exception : Super Mario World !

Mais elle n’était pas la seule…

Pendant que la Super Nintendo (alias Super Famicom au Japon) se faisait désirer en Europe, une console ténébreuse faisait trembler le monde des jeux vidéo depuis 1988. La Mega Drive, nouvelle console de Sega après la Master System, connaissait déjà un succès énorme dans le début des années 90 avec son titre le plus connu : Sonic the Hedgehog !

La Super Nintendo devait donc arriver avec des idées révolutionnaires si elle espérait concurrencer la nouvelle star de Sega.

Un catalogue de jeux spectaculaire !

La raison principale du grand succès de la Super Nintendo pourra s’expliquer par un catalogue de titres qui deviendront rapidement des références et qui seront aujourd’hui des légendes. Sur cette console, les joueurs vont se retrouver à jouer à des hits qui marqueront les années 90 comme Donkey Kong Country, Secret of Mana, Megaman X, Street Fighter 2

Nintendo, grande gagnante de la deuxième bataille contre Sega

La Super Nintendo va s’attirer plus de fans que la Mega Drive et sera vendue à plus de 49 millions d’exemplaires dans le monde (10 millions de plus que la console de Sega). Cette console sera considérée encore aujourd’hui comme l’une des meilleures de Nintendo et aura permis au monde de connaître des titres qui deviendront des références aujourd’hui.

Pourquoi préférer la SNES à la SNES mini ?

Maintenant que les présentations ont été faites et que vous en savez un petit peu plus sur cette pépite de Nintendo, intéressons-nous maintenant aux avantages que vous apporterait d’avoir une console retro à celle d’avoir une console mini avec déjà tous les jeux intégrés.

Vous posséderez une légende entre vos mains

Oui c’est un argument moyen vu comme ça, mais tant que ça ! Vous pourriez avoir chez vous, dans votre salon, l’une des plus grosses consoles de l’univers des jeux vidéo. Vous pourriez la contempler, vous vanter devant vos amis et collègues et la chouchouter chaque jour. Aujourd’hui on peut en trouver beaucoup des Super Nintendo, à un prix abordable (entre 40 et 60 euros), mais cela ne va pas durer, bientôt vous n’en trouverez plus et vous vous en voudrez, alors ne laissez pas passer cette chance.

Vous pourrez vous composer votre propre catalogue de jeux personnalisé

Sur la SNES mini, vous aurez 21 jeux intégrés et ne pourrez pas en avoir d’autres. Mais sur Super Nintendo vous pourrez avoir autant de jeux que vous voudrez. Vous allez pouvoir choisir les titres qui vous feront le plus plaisir, faire votre catalogue, avoir une centaine de jeux et surtout jouer à ce que vous voudrez sans que personne ne vous l’impose. Petit plus, vous pourrez avoir le privilège de faire l’action qui définit la période du retrogaming : souffler dans les cartouchespour faire démarrer le jeu !

Vous pourrez la “tuner”

Oui vous avez bien lu, vous pouvez aujourd’hui tuner votre Super Nintendo afin de la rendre plus performante. Vous avez donc la possibilité de transformer votre console 50 Hz en une machine de 60 Hz grâce au dézonage qui est de plus en plus proposée sur le net et les boutiques de retrogaming. Cela vous permettra tout simplement d’avoir une console qui tourne plus vite, avec des jeux plus fluides et rapides. Et ce n’est pas tout ! Vous pourrez aussi améliorer la qualité de l’image grâce aux anti-jailbars pour enlever les petits traits verticaux qui apparaissent sur les télévisons actuelles et ajouter un colour-mod afin de retrouver une palette de couleur digne de ce nom.

Une console qui a plein d’accessoires !

Vous aurez le choix entre divers objets pour accroître votre amusement avec la Super Nintendo. Je peux vous proposer le Super Scope afin de vous prendre pour un vrai roi de la gâchette. Sinon, si vous êtes plutôt un artiste dans l’âme, alors je vous dirige vers la souris, un accessoire qui vous permettra de laisser s’exprimer votre inspiration sur Mario Paint. Pour terminer, pourquoi ne pas vous prendre le Super Multitap afin de pouvoir jouer à plusieurs à des jeux comme Bomberman ?

Mais des inconvénients quand même…

Quand vous achèterez votre console, elle ne sera fournie avec aucun jeu, ce qui veut donc dire que vous devrez faire pleurer votre portefeuille pour acheter un jeu sur Super Nintendo. Et une Super Nintendo ça date déjà, donc elle n’est plus aussi performante qu’avant, elle se fatigue vite et vous aurez de plus en plus de mal au cours du temps à pouvoir y jouer. Et comme si cela ne suffisait pas, nous avons les cheveux blancs quand nous vieillissons, la Super Nintendo elle devient jaune et ce n’est vraiment pas beau !

La SNES mini un vent de fraîcheur !

La SNES mini c’est comme la Super Nintendo mais sans les problèmes. Ici vous n’aurez pas à vous soucier de jaunissements ou de mauvaise qualité de l’image. Tout fonctionne et est adapté parfaitement pour votre télé afin que vous puissiez vivre votre expérience de gamer selon les critères de votre choix.

Le Game Over n’est plus que l’ombre de lui-même

Si le retrogaming vous fait peur par sa difficulté légendaire, vous pouvez être rassuré avec la SNES mini, vous allez pouvoir sauvegarder quand et où vous voulez.

Un catalogue de jeux parfait pour les amateurs de retrogaming

Vous aurez un panel de 21 jeux qui sont tout simplement parfaits, avec des titres comme Earthbound, Castlevania 4 ou encore Super Mario World vous ne pourrez jamais être déçus. Vous allez tout simplement jouer à 21 jeux de légende, donc une expérience inédite si vous n’avez jamais joué à la Super Nintendo.

Alors, laquelle dois-je choisir ?

La SNES mini est faite pour ceux qui n’ont jamais connu la Super Nintendo et ses titres, cette console est adaptée à ceux qui veulent s’aventurer pour la première fois sur cette machine de Nintendo et découvrir des jeux de légende. La Super Nintendo est réservée aux joueurs confirmés qui veulent explorer en profondeur la console et ses autres titres.

Et vous ? Quel joueur êtes-vous ? Quel choix ferez-vous ?

Merci à Retro Kidz pour cet article de qualité !

DÉCOUVREZ TOUS NOS PRODUITS DE L’UNIVERS RETROGAMING :

Posted on Laisser un commentaire

Super Mario : un plombier qui aura conquis le monde

Pourtant peu de monde connaît le passé de ce petit héros pas plus haut que 3 pommes et surtout les événements qui ont amené la création du personnage de jeu vidéo le plus connu et adoré au monde. Je vous propose donc de venir avec moi dans le passé des jeux vidéo afin de comprendre comment un tel chef d’œuvre a vu le jour.

Qui dans le monde ne connaît pas ce fameux plombier moustachu à salopette rouge qui adore rentrer dans des tuyaux verts ?

Nintendo, un avenir improbable

Si l’on veut parler de Mario, nous sommes obligés de parler de Nintendo ! Cet éditeur de consoles et jeux vidéo aujourd’hui connu internationalement et devenu l’un des leaders sur le marché des jeux vidéo était pourtant loin d’être destiné à un tel avenir…Créée le 23 septembre 1889, Nintendo se nommait alors Nintendo Koppaï (se traduisant par « Laissons la chance au ciel ») et son métier se concentrait sur la création de cartes à jouer appelées hanafuda.

En 1959, la société qui ne s’appelait plus Nintendo Koppaï mais Nintendo Playing Cards signe alors un contrat avec un géant américain (Disney) afin d’avoir enfin l’autorisation de créer et vendre des cartes Disney au monde entier. Grâce à cet événement, Nintendo prendra une envergure internationale.

Un recrutement qui va tout changer

En 1965, Nintendo va recruter un certain Monsieur Gunpei Yokoi pour s’occuper de la maintenance de la chaîne de montage. Mais cet ingénieur, encore inconnu du grand public sera celui qui quelques années plus tard va créer les fameuses consoles portables Game & Watch (1980). Nintendo est alors sur le marché des jeux vidéo et proposera déjà une première invention spectaculaire dans ce secteur. Cette console portable n’aura qu’un jeu à son portage, on aura donc en tout 59 Game & Watch différents (soit 59 jeux différents) répartis en 11 séries. Cette gamme se vendra à plus de 43 millions d’exemplaires.

Quelques années avant la sortie de cette console portable qui sera un véritable succès, Nintendo avait engagé une autre personne : ni plus ni moins que Monsieur Shigeru Miyamoto en personne ! Si vous ne le connaissez pas, vous connaissez au moins son fils : Mario. En 1977, Nintendo engage donc celui qui deviendra le créateur de l’une des plus grosses licences au monde.

Nintendo entre dans le game

En 1983, Nintendo décide d’entrer dans le marché des consoles de jeu vidéo et sort donc sa fameuse Famicom (Family Computer). Cette console connaît un succès fulgurant dès sa sortie avec plus de 500 000 exemplaires vendus en 2 mois au Japon. Cette console de démarquera par sa supériorité technique, mais surtout par ses grosses licences qui en feront la meilleure console de l’époque : Mario, Zelda, Metroid…

La version nippone est différente de celle que connaîtra l’Occident, avec deux manettes reliées directement à la console et la possibilité de les ranger dessus.

Une console accueillie comme une star en Occident

Les Américains et Européens vont devoir attendre respectivement 1985 et 1987 afin de pouvoir jouer à la toute première console de Nintendo. Cette console sera alors modifiée et aura un nouveau design. Elle changera également de nom pour s’appeler NES (Nintendo Entertainment System). Ce petit bijou de Nintendo se classera comme l’une des consoles les plus vendues au monde avec près de 62 millions d’unités écoulées à travers le monde.

La console à sa sortie en France sera proposée avec plusieurs bundles, mais devinez quel pack va le plus intéressé les consommateurs français :

Super Mario Bros, un chef d’œuvre qui va raviver la flamme

Les français et le monde entier avaient été déçus par les consoles et les jeux vidéo, avec l’Atari 2600 et son nombre de jeux de qualité plus que médiocre (dont le célèbre E.T), les personnes ne faisait plus confiance à cette industrie. Le monde avait alors connu une crise du marché du jeu vidéo en 1983, qui mettra un coup dur au développement de ce marché et surtout à celui d’Atari.

Mais fort heureusement, Nintendo arrive avec sa console en Occident et un catalogue rempli de jeux qui seront tout simplement de vraies pépites. Mais le premier jeu qui va raviver la flamme au cœur des “gamers” sera Super Mario Bros. Un jeu tout simplement parfait où la maniabilité est parfaite, la musique envoûtante, les graphismes magnifiques pour l’époque et un concept simple : sauver la princesse du méchant gros monstre Bowser.

Un concept original et un univers à part

Ce jeu sera d’une simplicité énorme, pour tuer ses ennemis il suffira de leur sauter sur la tête ! Par contre, si vous vous faites toucher une fois c’est la mort assurée. Mais le jeu n’est pas horrible avec ses joueurs et va proposer des items pour les aider. Des items qui deviendront des référencesconnues du public et à travers pleins de générations !

Le Champignion

Grâce à lui vous devenez un peu plus grand et pouvez casser même des blocs. Ce champignon vous permet également d’avoir une barre d’énergie en plus et donc de ne pas mourir directement si vous vous faites toucher par un ennemi. Cependant son effet disparaît immédiatement et Mario redevient tout petit.

La fleur

Si vous avalez la fleur vous débloquerez un tout nouveau pouvoir : celui de pouvoir lancer des boules de feu ! Avec ça rien ne vous fait peur, pas même les vilains frères marteaux. Votre tenue changera aussi de couleur, votre salopette restant rouge mais vos habits devenant blanc.

L'étoile

Qui n’a pas en tête la musique qui retentit une fois que l’on prend l’étoile ? Une musique qui s’accélère pour signifier notre invincibilité mais surtout pour nous rappeler que ce pouvoir est juste temporaire et qu’il nous faut faire vite.

La vie

Un item qui ressemble au champignon, mais qui a la différence d’être rouge sera vert. Un bonus qui ne se refuse jamais et qui se fait plutôt rare dans le jeu.

Des méchants que l’on n’oubliera jamais

Parmi tous les méchants que vous pourrez rencontrer dans ce jeu, ceux qui deviendront incontournables pour la suite de la série seront les fameux Goomba et Koopa. On n’oubliera jamais ces petits Goomba sur qui on a toujours sauté sur la tête et qui au fond n’auront jamais été très dangereux. Puis il y a ces Koopa qui une fois qu’on leur sautait dessus devenaient encore plus dangereux à cause de leur carapace qui allait et venait sur nous parfois.

Pour terminer, ce qui aura marqué beaucoup de personnes qui auront joué à ce premier opus d’une longue série, seront sans doute ces combats avec Bowser dont l’objectif était de traverser un pont tout en évitant ses flammes et marteaux afin de toucher une hache qui détruisait le pont et envoyait le grand méchant dans la lave.

Des mondes riches et variés

L’un des autres points fort de ce jeu (car oui ce jeu n’a que des qualités) est sans doute la diversité des niveaux. On pourra donc se balader dans la plaine du royaume champignon, explorer des mondes souterrains ou encore aller nager pour faire mumuse avec les poissons et les méduses.

Vous pourrez en tout parcourir 8 mondesdifférents, qui deviendront de plus en plus difficiles et vous demanderont beaucoup d’agilité au niveau des doigts et de sang froid. Chaque monde sera composé en tout de 4 niveaux, dont le dernier se passera dans un château rempli de flammes et pièges machiavéliques.

Des musiques qui vous restent dans la tête

Je pense que si je vous demande de me chanter le thème de Super Mario Brosvous le ferez sans en oublier une note. Cela est dû à la qualité de la musique apportée dans le jeu. Chaque monde au thème différent (aquatique, plaine, souterrain…) aura sa musique appropriée afin que l’on puisse facilement les identifier. Par exemple, vous aurez une musique angoissante et aux notes rapides pour les mondes se déroulant dans les châteaux, ou bien une musique douce et relaxante pour les mondes aquatiques. Toute cette magie et qualité de la musique et du son est dû au travail d’un autre grand homme de Nintendo, l’un des personnages emblématiques : Koji Kondo. Il s’est occupé de chaque détail du jeu, tout devait s’harmoniser avec les différentes actions du jeu afin que le rendu soit parfait. Rien d’étonnant quand on découvre après qu’il est aussi le compositeur principal de la bande originale des jeux Zelda.

Un jeu qui n’a cessé d’évoluer

Après un hit comme Super Mario Bros, les personnes ont voulu continuer à vivre de nouvelles aventures avec le plombier le plus connu au monde. Ce jeu va donc connaître des suites en 2Dqui seront à chaque fois meilleures les unes que les autres. Les améliorations de ce jeu ne vont cesser, la durée du jeu va devenir de plus en plus grande, de nouveaux personnages vont être créés, des nouveaux items apportés et les modes de jeux vont même changer ! Le jeu ne sera plus linéaire, on va proposer à partir du troisième opus de se balader à travers les mondes et faire les niveaux à sa guise. Ce concept sera gardé pour le 4ème jeu de la série Mario qui sera considéré comme le meilleur de tous en 2D : Super Mario World ! Le premier jeu où l’on va rencontrer Yoshi, notre fidèle monture verte qui avale tous ses ennemis.

Un rival qui a essayé de mettre fin au règne de Mario

Sega, le plus grand concurrent de Nintendo, arrive en 1991 avec un tout petit hérisson bleu chaussé de baskets rouges. Ils vont l’appeler Sonic et lui proposer de vivre des aventures sur leur console de l’époque : la Mega Drive. Sonic the Hedgehog sera la marque phare de Mega Drive et se démarquera de Mario par sa vitesse. On pourra parcourir les mondes de manière très rapide et sans avoir le temps de cligner des yeux. La musique sera aussi au rendez-vous et sera de très bonne qualité et très moderne et dynamique. On a donc là un vrai concurrent face à Mario.

Cependant, après des années de guerre et rivalité, Sonic n’arrivera pas à suivre Mario, surtout au passage de la 3D où Mario connaîtra un succès encore plus grand et réussira là où Sonic ne réussira jamais. Un échec qui sera en parti responsable de la mort d’une des plus grosses licences et de Sega.

Mario est l’une des plus grandes licences encore aujourd’hui dans le monde. Un succès qui n’est pas dû au hasard mais à son passé glorieux. Que ce soit dans les années 80 ou aujourd’hui, les jeux Mario s’imposent comme des hits, des jeux dont personne ne conteste la qualité et qui continuent encore aujourd’hui a marqué les jeunes générations. Cette licence n’est pas juste un jeu, mais un univers qui marque tout le monde, Super Mario Bros n’est pas seulement un classique des jeux vidéo, mais une référence culturelle intergénérationnelle qui a contribué grandement à la place du jeu vidéo dans nos sociétés et nos vies. Super Mario Bros est un jeu et une licence qui marquera à tout jamais l’univers du jeu vidéo.

Et vous ? Qu’avez-vous ressenti la première fois que vous avez joué à Mario ?

Merci à Retro Kidz pour cet article de qualité !

DÉCOUVREZ TOUS NOS PRODUITS DE L’UNIVERS RETROGAMING :

Posted on Laisser un commentaire

Pac-Man

Tout le monde connait Pac-Man, le cercle jaune dont il manque une part et qui mange des pac-gommes (petits points), des pac-gommes spéciaux (fruits) et évite des fantômes. Il a pris le relais de Space Invader et de tous les jeux inspirés par Star Wars dans les bornes d’arcade au début des années 80.

Le principe du jeu est simple :
Pac-Man doit naviguer dans un labyrinthe avec des petits points blancs, des fruit et des fantômes. Après avoir mangé les fruits, les fantômes peuvent également être mangés afin de gagner des points bonus. Après avoir mangé tous les pac-gommes (petits points) et fruits, le niveau est gagné et le niveau suivant est identique mais avec des fantômes plus rapides et un temps réduit pour tout manger.

Grâce au succès du jeu, Pac-Man devient le premier personnage “star” du jeu vidéo, avant Mario ou Sonic. Il aura même le droit à son dessin animé produit par Hanna Barbera et qui sera diffusé à partir de 1984 en France. Plus fort encore, Pac-Man aura un générique français envié par le monde entier.Ce générique est chanté par William Leymergie, qui faisait parti à cette époque de la bande de Récré A2.

Avec une telle reconnaissance du personnage, la licence de Pac-Man sera utilisée pour de nombreux produits. Pac-Man est donc un personnage des années 80 qui est sorti du cadre du jeu vidéo.

Frédéric

Si vous êtes nostalgique de Pac-man, découvrez les produits Pac-Man disponibles dans notre boutique :

Posted on Laisser un commentaire

Retombez en enfance avec Nintendo et Vans

La société de jeux vidéo que nous adorons tous, Nintendo, et le célèbre fabricant de chaussures Vans se sont associés pour sortir une nouvelle ligne de chaussures basée sur des jeux de notre enfance comme Mario , Zelda et Duck Hunt .

VANS-X-NINTENDO-zelda

nintendo-vans-baskets

nintendo-vans-manettes-nes

nintendo-vans-princesse-peach

nintendo-vans-mario

Malheureusement, pour le moment, d’après nos recherches ces baskets ne sont pas disponibles en France et il fort probable que les collectionneurs vont vite épuiser les stocks !

Fred

Posted on Laisser un commentaire

Sonic

Dans la fin des années 80, Sega recherche encore un personnage charismatique capable de véritablement concurrencer le célèbre plombier qui règne depuis 5 ans. Il existe bien Alex Kidd mais il n’arrive pas à convaincre.

Ce n’est qu’en 1991 que Sega a réussi à hisser une mascotte au niveau de notoriété de Mario. Cette mascotte est Sonic et le jeu se nomme “Sonic the Hedgehog” sur Mégadrive, mais vous souvenez-vous de ce jeu ? Si ce n’est pas le cas, nous allons vous rafraîchir la mémoire!

Tout d’abord l’histoire, il s’agit pour Sonic de sauver ses amis et les émeraudes magiques de l’île du Sud. En effet, les amis de Sonic furent kidnapés et revêtus dans des coquilles de robots par l’affreux Dr. Eggman qui est à la recherche des émeraudes. Ces émeraudes si elles sont convoitées c’est car elles ont un pouvoir incroyable qui donne de l’énergie à n’importe quel être vivant.

Ce jeu est un jeu de plates-formes en 2D. Le joueur contrôle Sonic, un hérisson bleu très rapide. Il rencontre sur sa route ses amis animaux emprisonnés dans la coquille de robot qu’il a la possibilité de détruire afin de les délivrer et rapporter des points au joueur. L’attaque que Sonic peut utiliser se nomme Super Sonic Spin Attack (attaque tournoyante supersonique en français) qui consiste à se mettre en boule pendant sa course pour charger ses ennemis.

Il peut également sauter en boule sur ses adversaires. Dans sa course Sonic récupère également à défaut de pièces, des anneaux. S’il en obtient 100, il gagne une vie supplémentaire. Lorsqu’il est touché par un ennemi ou par un piège, tous ses anneaux se dispersent et il n’a que quelques secondes pour les récupérer. S’il est touché alors qu’il ne possède plus d’anneau, il perd une vie.

Vous y avez joué ? Vous avez des souvenirs marquants ?

Fred

Posted on Un commentaire

10 choses que vous ne saviez peut-être pas concernant le Mario de notre enfance

Selon notre âge, que ce soit sur arcade, console de salon ou portable, nous avons tous joué avec ce gros moustachu à salopette rouge. Par contre, il y a pas mal de choses qu’on ne sait pas sur lui, en voici une petite sélection.

1) Mario est méchant

Enfin, il l’était, depuis il est devenu gentil. Dans le jeu Donkey Kong Junior de 1982, il retenait prisonnier Donkey Kong dans une cage et montait la garde avec son fouet. C’est le fils de Donkey Kong alias Donkey Kong Junior qui tient le rôle du héros.

2) Mario nous a menti sur son âge

Les enfants des années 80 ont pratiquement le même âge que Mario. Officiellement, il a fêté ses 30 ans en 2015 mais il existait déjà,sous un autre nom dès 1981 (Jumpman). Il aurait du donc fêter ses 34 ans ! Comme quoi, même les personnages de jeux vidéos veulent être plus jeunes :).

3) Dans Super Mario Bros 3, les nuages et le arbustes sont les mêmes images

Pour occuper le moins de place possible sur la cartouche de jeu, les développeurs de Super Mario Bros 3 ont utilisé les mêmes images pour les nuages et les arbustes. Il n’y avait qu’à changer la couleur (blanc ou vert).

4) Les chomps enchaînés sont inspirés d’un chien

Shigeru Miyamoto (créateur du jeu) quand il était petit, était effrayé par un chien enchaîné.

5) Le prénom Luigi n’est pas très original

En effet, il provient du mot japonais “Ruiji” qui signifie semblable. En effet, dans les premiers Mario, Luigi n’avaient que la couleur qui était différente.

6) La Peta (association pour la protection des animaux) accuse Super Mario de porter de la fourrure de Tanuki (Chien raton laveur)

Vous vous souvenez dans Super Mario 3, il était possible d’enfiler cette peau de bête pour voler ou se transformer en statue de pierre. Selon la Peta, notre ami moustachu «envoie le message que porter de la fourrure ne pose pas de problème». Ils ont même créé un site Web dédié à cette campagne anti-Mario, rappelant les traitements cruels que subissent les chiens raton laveur. Un jeu «Super Tanooki Skin» permet même de se mettre dans la peau du raton laveur tentant de récupérer sa fourrure sur le dos de Mario.

7) Au départ, le jeu Donkey Kong devait être un jeu Popeye

Popeye fut remplacé par Mario, Olivia par Pauline (L’amoureuse de Mario et Princesse Peach) et Brutus par Donkey Kong.

8) Mario a une moustache car ils n’arrivaient pas à lui faire bouger la bouche

Dans les toutes premières versions de Mario, il était impossible pour les développeurs de lui faire bouger la bouche, ils ont donc décidé de lui mettre une moustache.

9) Dans Super Mario Bros 3, il était possible d’aller au niveau -1 et -2

Un passage secret était présent dans le niveau 1-2… De tout façon, ces niveaux n’étaient pas très aboutis. Si vous ne les aviez pas trouvés, vous n’avez pas perdu grand chose :).

10) Dans Super Mario Bros 3, vous pouviez “tuer” les éléments de feu

Quand vous aviez la fourrure Tanuki, il “suffisait” de sauter sur les flammes pour les “tuer”.

Alors, saviez-vous tout ça ?

Fred

Posted on Laisser un commentaire

Worms

worms

Qu’ils étaient attachants ces petits vers avec leur arsenal farfelu. On aimait le graphisme cartoon et la petite voix avec des formules accrocheuses telles que “I’ll get you!”, “Revenge!”, “Stupid!” et “Bombs away!”. Contre l’ordinateur ou contre un ami, en 2D ou 3D vous n’avez pas pu y échapper. Pour les plus originaux, peut-être même que vous y avez jouer sur une N-gage.

Le principe du jeu est simple, chaque joueur contrôle une équipe de vers. Le déroulement d’une partie se passe à tour de rôle. Chaque joueur peut alors utiliser les outils et les armes disponibles pour attaquer et tuer les vers adversaires et ainsi gagner la partie. Les vers peuvent se déplacer sur le terrain en marchant et en sautant, et par d’autres moyens comme le saut à l’élastique, la corde de ninja, le jet-pack ou encore par l’utilisation de parachute. Chaque tour de jeu est limité dans le temps, pour éviter de trop longue réflexion et que les joueurs n’abusent du déplacement.

En ce qui concerne les souvenirs marquants de ce jeu, on peut noter :

  • Le fait d’utiliser dès le départ la bat de baseball car c’était l’arme la moins dangereuse et la plus efficace.

  • Ou encore : l’insulte ultime qui était de se faire tuer par une “pichenette” sur un vers qui avait 100% de son énergie.

  • Ou pour finir : La pratique incontournable du laché de corde ! Pour ceux qui ont oublié, cela consistait à lâcher la corde ninja pour faire voler son vers sur la carte puis de le faire s’accrocher de nouveau. Perso, il m’arrivait plus souvent de tomber misérablement à côté de la grenade que je venais de poser que de réussir ce coup :(.

Sorti initialement sur Amiga en 1994, il a très vité été porté sur d’autres consoles en raison de son succès, cette verion originale etait en 2 dimensions. Il aura fallu attendre 2003 pour voir apparaitre la version 3d. Bien sûr, chez Nostalgift nous préférons la version 2D car il y avait beaucoup plus d’armes (même si nous avons passer pas mal de temps à jouer sur la version 3d).

Vous en voyez d’autres ? N’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires !

Fred

Posted on Laisser un commentaire

Les lemmings

lemmings

Non, les lemmings dont nous allons parler ne sont pas des petits rongeurs qui vivent en Norvège, par contre, ils ont un point commun : ils se déplacent en troupeau pour arriver dans un lieu plus sûr.

D’ailleurs, la légende urbaine qui consiste à raconter qu’ils ont des tendances suicidaires, a conduit le créateur de ce jeu à créer nos lemmings (qui ont plutôt tendance à se déplacer tout droit vers le premier précipice si nous n’intervenons pas).

Ces premières lignes vous rafraîchissent la mémoire? Et oui, le but de ce jeu était de guider un pourcentage de personnages d’une trappe d’arrivée vers la porte de sortie dans un temps imparti, sans qu’ils ne meurent en chemin. Pour cela, vos lemmings peuvent entre autre, creuser à la verticale, en diagonale, bloquer le passage ou encore construire un escalier.

Pour notre part, nos premiers souvenirs sont ceux de la version PC, mais c’est en version Amiga qu’il est apparu en 1991. Dans cette première version, le jeu comprend 120 niveaux, répartis entre 4 niveaux de difficultés (Fun, Tricky, Taxing et Mayhem). Certains décors reviennent d’un niveau de difficulté à un autre, avec un panel d’aptitudes plus limité, un temps imparti plus court, ou un pourcentage de personnages bleus aux cheveux verts à sauver plus important.

Le nombre de consoles sur lequel il fut disponible (une trentaine) et le nombre d’exemplaires écoulés (20 millions) font de ce jeu un jeu culte.

Nous ne raterons certainement pas l’occasion d’insérer un souvenir lié à ce personnage culte dans une de nos prochaines boxes Génération 80 Homme et Génération 80 Femme

Et vous, avez-vous jouer aux lemmings ou avez vous été un/une garçon/fille qui n’a pas eu le droit de toucher une console pendant votre enfance ? Dans les 2 cas, postez un commentaire ci-dessous pour nous le dire 🙂

Fred

Posted on Un commentaire

Les Meilleurs ventes Game Boy en europe

la Game Boy est dévoilée au grand public en 1989 par Nintendo, déjà poids lourd du jeu vidéo grâce à sa console de salon: la NES.

Dès l’automne 1990, elle est vendue en France, un peu moins de 600 francs (90 euros). La Game Boy envahit alors nos cours de récréation et marquera définitivement notre enfance.

1 – Pokémon

Pokémon trust les 3 prémières places du podium ainsi que la 7ème place:

1 Pokémon Rouge/Bleu/Vert (1996) 8,89 millions d’exemplaires vendus
2 Pokémon Or/Argent (1999) 6,18 millions d’exemplaires vendus
3 Pokémon Jaune (1998) 5,04 millions d’exemplaires vendus
7 Pokémon Crystal (2000) 1,56 millions d’exemplaires vendus

Ce jeu a donc marqué plusieurs générations de joueurs !

Pokémon [Pocket Monsters] Green 1996 Beta – Lavandia Town Music

2- Super Mario Land (1989)

2,71 millions d’exemplaires vendus

Super Mario Land – Gameplay – Nintendo Game Boy (1989)

3 – Tetris (1989)

2,26 millions d’exemplaires vendus

Game Boy: Tetris (1989)

4 – Super Mario Land 2: 6 Golden Coins (1992)

2,04 millions d’exemplaires vendus

Super Mario Land 2: 6 Golden Coins (Game Boy) Gameplay Part 1 (Intro + Tree Zone 1/2)

5-Super Mario Bros.(1999)

1,30 millions d’exemplaires vendus

Let's Quickly Play Super Mario Bros. Deluxe (1999)

6 – Pokémon Pinball (1999)

1,12 millions d’exemplaires vendus

Pokémon Pinball Gameplay (GBC, 1999)

7 – Super Mario Land 3: Wario Land (1994)

980 000 exemplaires vendus

Game Boy Longplay [004] Super Mario Land 3: Wario Land

8 – Dr. Mario (1989)

960 000 exemplaires vendus

Dr. Mario (Game Boy) – Gameplay (Levels 20 to 27) + Stuck at Level 28

9 – The Legend of Zelda: Link’s Awakening (1992)

960 000 exemplaires vendus

The Legend of Zelda: Link's Awakening – Game Boy gameplay

10 Donkey Kong Land (1994)

760 000 exemplaires vendus

Game Boy Longplay [007] Donkey Kong Land

11 Pokémon Trading Card Game (1998)

730 000 exemplaires vendus

Pokemon Trading Card Game ROM and Emulator! (Playthrough Part 1)

12 Donkey Kong Country (2000)

720 000 exemplaires vendus

Game Boy Longplay [007] Donkey Kong Land

13 F-1 Race (1990)

690 000 exemplaires vendus

GameBoy – Formula 1 Race (1990)

Fred

Sources
http://www.vgchartz.com/
wikimedia

Posted on Laisser un commentaire

Internet c’était mieux avant !

Parfois, on regrette les débuts d’internet, cette époque où internet n’était réservé qu’à une élite, nous !

Voici donc une petite liste des raisons qui font que internet, c’était mieux avant (ou pas)

1 – On pouvait draguer sur Caramail en attendant que la page internet se charge vu qu’il fallait 1/4 d’heure pour qu’elle s’affiche.

2 – On n’était pas dérangé par le téléphone qui sonne quand on surfait sur le net (vu qu’il marchait plus).

3 – Le bon vieux son du modem, Il n’y avait rien de meilleur !

4 – L’industrie du disque se portait bien vu qu’il fallait 3 jours pour télécharger un album.

5 – Quand on chargeait une photo, Il y avait un effet teasing assez agréable vu que la photo mettait 1 heure à charger.

6 – Nos parents ne surfaient pas sur le net donc on était tranquille !

7 – Il n’y avait pas Facebook ! Les Skyblogs et leurs textes de toutes les couleurs, c’était tout de même mieux !

8 – Avec word tu exportais tes pages en html pour créer ton site perso sur chez.com et tu étais le roi du monde 🙂

9 – Pour envoyer des textos sur nos premiers téléphones portables, on utilisait le site internet de Kiwee qui nous offrait 10 textos par jour!

10 – On avait tous des pseudos sur les forums et les réseaux sociaux, donc pas de risque de se faire googliser!

Vous en voyez d’autres d’avantages à l’internet d’avant ?

Fred

Posted on Laisser un commentaire

Meilleures ventes NES en Europe

La console 8 bit de Nintendo, la fameuse Nes a donné naissance à un grand nombre de franchises et elle reste encore aujourd’hui la console qui a été le plus vendue par Nintendo. Avec de si nombreux jeux, il est difficile pour nous de définir les 10 meilleurs jeux, le plus simple est donc de se baser sur le nombre de ventes en europe pour établir le classement !

1 – Super Mario Bros. (1985): 3.58 millions d’exemplaires vendus

NES Game: Super Mario Bros. (1985 Nintendo)

2 – Super Mario Bros. 3. (1988): 3.44 millions d’exemplaires vendus

Nes – Super Mario Bros 3 (1988)

3 – Super Mario Bros. 2. (1988): 1.18 millions d’exemplaires vendus

Super Mario Bros. 2 – 1988 – Playthrough: World 1

4 – The Legend of Zelda. (1986): 0.93 millions d’exemplaires vendus

The Legend of Zelda 1986 Nes No Commentary

5 – Tetris. (1988): 0.69 millions d’exemplaires vendus

Arcade – Tetris (1988)

6 – Duck Hunt. (1984): 0.63 millions d’exemplaires vendu

NES Game: Duck Hunt (1984 Nintendo)

7 – Dr. Mario. (1990): 0.60 millions d’exemplaires vendus

Dr. Mario – NES Gameplay

8 – Nintendo World Cup. (1990):0.50 millions d’exemplaires vendus

Nintendo World Cup (NES) [1990]

9 – Zelda II: The Adventure of Link. (1987): 0.50 millions d’exemplaires vendus

NES Longplay [100] Zelda II: The Adventure of Link (Part 1 of 2)

10 – Excitebike. (1984): 0.48 millions d’exemplaires vendus

NES Game: ExciteBike (1984 Nintendo)

Fred

sources http://www.vgchartz.com/ & wikimedia