livraisonLivraison GRATUITE dès 39€ d'achats.
Panier - 0

Super Mario : un plombier qui aura conquis le monde

Categories:RetroGeek
tête mario

Qui dans le monde ne connaît pas ce fameux plombier moustachu à salopette rouge qui adore rentrer dans des tuyaux verts ?

Pourtant peu de monde connaît le passé de ce petit héros pas plus haut que 3 pommes et surtout les événements qui ont amené la création du personnage de jeu vidéo le plus connu et adoré au monde. Je vous propose donc de venir avec moi dans le passé des jeux vidéo afin de comprendre comment un tel chef d’œuvre a vu le jour.

tête mario junior

Nintendo, un avenir improbable


Si l’on veut parler de Mario, nous sommes obligés de parler de Nintendo ! Cet éditeur de consoles et jeux vidéo aujourd’hui connu internationalement et devenu l’un des leaders sur le marché des jeux vidéo était pourtant loin d’être destiné à un tel avenir…Créée le 23 septembre 1889, Nintendo se nommait alors Nintendo Koppaï (se traduisant par « Laissons la chance au ciel ») et son métier se concentrait sur la création de cartes à jouer appelées hanafuda.

cartes hanafuda

En 1959, la société qui ne s’appelait plus Nintendo Koppaï mais Nintendo Playing Cards signe alors un contrat avec un géant américain (Disney) afin d’avoir enfin l’autorisation de créer et vendre des cartes Disney au monde entier. Grâce à cet événement, Nintendo prendra une envergure internationale.

cartes Nintendo Disney

Un recrutement qui va tout changer


En 1965, Nintendo va recruter un certain Monsieur Gunpei Yokoi pour s’occuper de la maintenance de la chaîne de montage. Mais cet ingénieur, encore inconnu du grand public sera celui qui quelques années plus tard va créer les fameuses consoles portables Game & Watch (1980). Nintendo est alors sur le marché des jeux vidéo et proposera déjà une première invention spectaculaire dans ce secteur. Cette console portable n’aura qu’un jeu à son portage, on aura donc en tout 59 Game & Watch différents (soit 59 jeux différents) répartis en 11 séries. Cette gamme se vendra à plus de 43 millions d’exemplaires.

Game and Watch

Quelques années avant la sortie de cette console portable qui sera un véritable succès, Nintendo avait engagé une autre personne : ni plus ni moins que Monsieur Shigeru Miyamoto en personne ! Si vous ne le connaissez pas, vous connaissez au moins son fils : Mario. En 1977, Nintendo engage donc celui qui deviendra le créateur de l’une des plus grosses licences au monde.

Nintendo entre dans le game


cartouche NES

En 1983, Nintendo décide d’entrer dans le marché des consoles de jeu vidéo et sort donc sa fameuse Famicom (Family Computer). Cette console connaît un succès fulgurant dès sa sortie avec plus de 500 000 exemplaires vendus en 2 mois au Japon. Cette console de démarquera par sa supériorité technique, mais surtout par ses grosses licences qui en feront la meilleure console de l’époque : Mario, Zelda, Metroid…

La version nippone est différente de celle que connaîtra l’Occident, avec deux manettes reliées directement à la console et la possibilité de les ranger dessus.

Famicon version jap

Une console accueillie comme une star en Occident


Les Américains et Européens vont devoir attendre respectivement 1985 et 1987 afin de pouvoir jouer à la toute première console de Nintendo. Cette console sera alors modifiée et aura un nouveau design. Elle changera également de nom pour s’appeler NES (Nintendo Entertainment System). Ce petit bijou de Nintendo se classera comme l’une des consoles les plus vendues au monde avec près de 62 millions d’unités écoulées à travers le monde.

NES

La console à sa sortie en France sera proposée avec plusieurs bundles, mais devinez quel pack va le plus intéressé les consommateurs français :

NES France

Super Mario Bros, un chef d’œuvre qui va raviver la flamme


Les français et le monde entier avaient été déçus par les consoles et les jeux vidéo, avec l’Atari 2600 et son nombre de jeux de qualité plus que médiocre (dont le célèbre E.T), les personnes ne faisait plus confiance à cette industrie. Le monde avait alors connu une crise du marché du jeu vidéo en 1983, qui mettra un coup dur au développement de ce marché et surtout à celui d’Atari.

Mais fort heureusement, Nintendo arrive avec sa console en Occident et un catalogue rempli de jeux qui seront tout simplement de vraies pépites. Mais le premier jeu qui va raviver la flamme au cœur des “gamers” sera Super Mario Bros. Un jeu tout simplement parfait où la maniabilité est parfaite, la musique envoûtante, les graphismes magnifiques pour l’époque et un concept simple : sauver la princesse du méchant gros monstre Bowser.

Mario Bros menu

Un concept original et un univers à part


Ce jeu sera d’une simplicité énorme, pour tuer ses ennemis il suffira de leur sauter sur la tête ! Par contre, si vous vous faites toucher une fois c’est la mort assurée. Mais le jeu n’est pas horrible avec ses joueurs et va proposer des items pour les aider. Des items qui deviendront des références connues du public et à travers pleins de générations !

Le champignon


Grâce à lui vous devenez un peu plus grand et pouvez casser même des blocs. Ce champignon vous permet également d’avoir une barre d’énergie en plus et donc de ne pas mourir directement si vous vous faites toucher par un ennemi. Cependant son effet disparaît immédiatement et Mario redevient tout petit.

champignon

La fleur


fleur

Si vous avalez la fleur vous débloquerez un tout nouveau pouvoir : celui de pouvoir lancer des boules de feu ! Avec ça rien ne vous fait peur, pas même les vilains frères marteaux. Votre tenue changera aussi de couleur, votre salopette restant rouge mais vos habits devenant blanc.

L’étoile


étoile

Qui n’a pas en tête la musique qui retentit une fois que l’on prend l’étoile ? Une musique qui s’accélère pour signifier notre invincibilité mais surtout pour nous rappeler que ce pouvoir est juste temporaire et qu’il nous faut faire vite.

La vie


Un item qui ressemble au champignon, mais qui a la différence d’être rouge sera vert. Un bonus qui ne se refuse jamais et qui se fait plutôt rare dans le jeu.

vie

Des méchants que l’on n’oubliera jamais

Parmi tous les méchants que vous pourrez rencontrer dans ce jeu, ceux qui deviendront incontournables pour la suite de la série seront les fameux Goomba et Koopa. On n’oubliera jamais ces petits Goomba sur qui on a toujours sauté sur la tête et qui au fond n’auront jamais été très dangereux. Puis il y a ces Koopa qui une fois qu’on leur sautait dessus devenaient encore plus dangereux à cause de leur carapace qui allait et venait sur nous parfois.

Pour terminer, ce qui aura marqué beaucoup de personnes qui auront joué à ce premier opus d’une longue série, seront sans doute ces combats avec Bowser dont l’objectif était de traverser un pont tout en évitant ses flammes et marteaux afin de toucher une hache qui détruisait le pont et envoyait le grand méchant dans la lave.

Boss Bowser

Des mondes riches et variés

L’un des autres points fort de ce jeu (car oui ce jeu n’a que des qualités) est sans doute la diversité des niveaux. On pourra donc se balader dans la plaine du royaume champignon, explorer des mondes souterrains ou encore aller nager pour faire mumuse avec les poissons et les méduses.

monde aquatique super mario bros
monde ténèbres super mario bros

Vous pourrez en tout parcourir 8 mondes différents, qui deviendront de plus en plus difficiles et vous demanderont beaucoup d’agilité au niveau des doigts et de sang froid. Chaque monde sera composé en tout de 4 niveaux, dont le dernier se passera dans un château rempli de flammes et pièges machiavéliques.

Des musiques qui vous restent dans la tête

Je pense que si je vous demande de me chanter le thème de Super Mario Bros vous le ferez sans en oublier une note. Cela est dû à la qualité de la musique apportée dans le jeu. Chaque monde au thème différent (aquatique, plaine, souterrain…) aura sa musique appropriée afin que l’on puisse facilement les identifier. Par exemple, vous aurez une musique angoissante et aux notes rapides pour les mondes se déroulant dans les châteaux, ou bien une musique douce et relaxante pour les mondes aquatiques. Toute cette magie et qualité de la musique et du son est dû au travail d’un autre grand homme de Nintendo, l’un des personnages emblématiques : Koji Kondo. Il s’est occupé de chaque détail du jeu, tout devait s’harmoniser avec les différentes actions du jeu afin que le rendu soit parfait. Rien d’étonnant quand on découvre après qu’il est aussi le compositeur principal de la bande originale des jeux Zelda.

Koji Kondo

Un jeu qui n’a cessé d’évoluer

Après un hit comme Super Mario Bros, les personnes ont voulu continuer à vivre de nouvelles aventures avec le plombier le plus connu au monde. Ce jeu va donc connaître des suites en 2D qui seront à chaque fois meilleures les unes que les autres. Les améliorations de ce jeu ne vont cesser, la durée du jeu va devenir de plus en plus grande, de nouveaux personnages vont être créés, des nouveaux items apportés et les modes de jeux vont même changer ! Le jeu ne sera plus linéaire, on va proposer à partir du troisième opus de se balader à travers les mondes et faire les niveaux à sa guise. Ce concept sera gardé pour le 4ème jeu de la série Mario qui sera considéré comme le meilleur de tous en 2D : Super Mario World ! Le premier jeu où l’on va rencontrer Yoshi, notre fidèle monture verte qui avale tous ses ennemis.

Mario et Yoshi

Un rival qui a essayé de mettre fin au règne de Mario

Sega, le plus grand concurrent de Nintendo, arrive en 1991 avec un tout petit hérisson bleu chaussé de baskets rouges. Ils vont l’appeler Sonic et lui proposer de vivre des aventures sur leur console de l’époque : la Mega Drive. Sonic the Hedgehog sera la marque phare de Mega Drive et se démarquera de Mario par sa vitesse. On pourra parcourir les mondes de manière très rapide et sans avoir le temps de cligner des yeux. La musique sera aussi au rendez-vous et sera de très bonne qualité et très moderne et dynamique. On a donc là un vrai concurrent face à Mario.

Sonic mega drive

Cependant, après des années de guerre et rivalité, Sonic n’arrivera pas à suivre Mario, surtout au passage de la 3D où Mario connaîtra un succès encore plus grand et réussira là où Sonic ne réussira jamais. Un échec qui sera en parti responsable de la mort d’une des plus grosses licences et de Sega.

Sonic qui pleure

Mario est l’une des plus grandes licences encore aujourd’hui dans le monde. Un succès qui n’est pas dû au hasard mais à son passé glorieux. Que ce soit dans les années 80 ou aujourd’hui, les jeux Mario s’imposent comme des hits, des jeux dont personne ne conteste la qualité et qui continuent encore aujourd’hui a marqué les jeunes générations. Cette licence n’est pas juste un jeu, mais un univers qui marque tout le monde, Super Mario Bros n’est pas seulement un classique des jeux vidéo, mais une référence culturelle intergénérationnelle qui a contribué grandement à la place du jeu vidéo dans nos sociétés et nos vies. Super Mario Bros est un jeu et une licence qui marquera à tout jamais l’univers du jeu vidéo.

Et vous ? Qu’avez-vous ressenti la première fois que vous avez joué à Mario ?

Question Mario

Merci à Retro Kidz pour cet article de qualité !

 

Découvrez tous nos produits de l’univers retrogaming :

Laisser un commentaire