Publié le Laisser un commentaire

Dragon Ball Z

Deux ans après l’arrivée de Dragon Ball au Club-Dorothée, c’est au tour de Dragon Ball Z de débarquer sur TF1. Etant destiné aux enfants, nous n’avions eu le droit qu’à la version censurée (sans les scènes trop violentes de batailles) malgré cela cette série est parvenue à devenir culte !

Dragon Ball Z est tout simplement la suite de Dragon Ball qui racontait la quête des 7 Boules de cristal par Sangoku et Bulma ainsi que la victoire de Sangoku face à Satan Petit Coeur (Le personnage vert au turban blanc que vous n’avez sans doute pas oublié).

On retrouve dans ces nouvelles aventures Sangohan, le fils de Sangoku. On retrouve également toute une bande de méchants qui sont les Saiyens (une race d’extra-terrestre comme Sangoku) et qui vont vouloir se battre contre notre héros car il ne souhaite pas se rallier à leur clan.

Dans les premiers épisodes de Dragon Ball Z, les longues batailles conclues par des victoires contre les Saiyens s’enchaînent pour Sangoku, Sangohan et Satan Petit coeur (devenu leur ami).

Freezer, Cell et Boo font ensuite partie des nouveaux ennemis à battre aussi bien sur Terre que sur la planète Namek.

Végéta – l’un des Saiyens contre lesquels s’est battu Sangoku – sera lui aussi un nouveau membre du clan de Sangoku et aura deux enfants avec Bulma : Trank et Bra.

Bref, Dragon Ball Z, c’est un scénario un peu compliqué qui conduit inévitablement à une bataille avec un fond d’histoires de famille et des ennemis qui deviennent des amis par la suite.

Mon personnage préféré était Végéta car je n’arrivais pas trop à comprendre s’il était méchant ou gentil, et vous ?

Fred

Si vous êtes vraiment fan, n’hésites pas à retrouver notre sélection de produits Dragon Ball : Mugs, porté clé, figurines, stylos ou stickers.

Publié le Laisser un commentaire

Mon Petit Poney

Mon petit poney ou ma petit pouliche (pour les québecois) c’est au choix !

Même si de nos jours, les Petits Poneys sont encore présents sur les écrans, la version qui nous émeut (nous trentenaires), c’est la première version, celle de 1983 (plus vintage et moins colorés qu’aujourd’hui). Les Petits Poneys se résument à des poneys aux couleurs acidulées, une crinière bien garnie et un petit tatouage sur la croupe, qui permettaient de les identifier.

En ce qui concerne le dessin animé il est apparu à partir de 1987 en France sur TF1 on se souvient surtout du générique avec es 2 petites filles qui chantait avec une voix limite stridente.

Pour revenir au jouet, les petites filles se plaisaient à les collectionner, d’ailleurs savez-vous que de nombreux types existaient : pégases, licornes, bébés…

Et vous ? Aviez vous usé la crinière à force de la coiffer !

Céline

Retrouvez nos produits Petit Poney retro :

Publié le Laisser un commentaire

Les bisounours

S’il y a bien des personnages qui sont « trop mignons », ce sont bien les Bisounours ou Calinours pour les québecois.

Les Bisounours vivent dans les nuages, ce qui est un sacré avantage : il fait toujours beau et le décor est composé d’arcs-en-ciel, d’étoiles et de gros cœurs. De plus, dans leur pays, il n’y a jamais de problème car l’amour est partout !

Symboles de tendresse et d’innocence, les produits Bisounours nous rappellent de bons sentiments où la vie était simple (d’où l’expression d’aujourd’hui « Le monde des Bisounours »).

animation-bisounours

Le dessin animé a bercé notre enfance, mais ce sont surtout les peluches toutes douces, colorées, au caractère unique qui nous attendrissaient. Vous rappelez-vous que chaque Bisounours avait un rôle dans la vie ? GrosDodo aidait les enfants à dormir, GrosFasol les enjouait avec sa musique et GrosJojo égayait leur journée avec sa bonne humeur… Et oui, les Bisounours n’avaient qu’un seul souci dans la vie, donne du bonheur aux enfants tristes !

On se souvient aussi de l’album Panini avec ses autocollants.

Bisounours-Intérieur-Album

Allez, on vous fait plein de bisous.

Céline

Pour découvrir tous nos produits bisounours, n’hésitez pas à vous rendre dans la catégorie Bisounours de notre site.