Publié le Laisser un commentaire

Les schtrumpfs (The smurfs)

Plus facile à dire qu’à écrire, les Schtroumpfs sont un classique de notre enfance. Le dessin animé a été diffusé sur les écrans à partir de 1982 dans l’émission Récréa 2.

Cette célèbre série, imaginée par Peyo, mettait en scène de gentils petits lutins bleus vivant dans un champignon et perpétuellement pourchassés par le méchant Gargamel et son chat Azraël. Parmi les plus connus, il y a bien sûr le Grand Schtroumpf, Schtroumpfette ou encore Schtroumpf farceur. Une des particularités des Schtroumpfs était leur langage : ils remplaçaient les verbes ou les noms par le mot « Schtroumpf ». D’ailleurs, ça vous dit de Schtroumpfer ? Que c’était mignon de les voir vivre dans ce petit village de champignons.

Les Schtroumpfs font leur première apparition dans le journal du Spirou en 1958 dans une autre BD et vivent leur propre aventures à partir de 1959.

Ce n’est pourtant qu’en 1981 que les Schtroumpfs explosent au niveau mondial, en effet, le studio Hanna Barbera va créer 427 dessins animés (9 Saisons) mais aussi 3 films qui raconteront les histoires de nos Schtroumpfs européens. Les américains ne les ont pas oublié d’ailleurs, très récemment 2 films mixant 3D et prises du vue réelles sont sortis !

On vous laisse avec 3 génériques :

https://youtu.be/QXULavWwQsI

Lequel préférez-vous ?

Bon on retourne Schtroumpfer…

Fred

Publié le Laisser un commentaire

Mon Petit Poney

Mon petit poney ou ma petit pouliche (pour les québecois) c’est au choix !

Même si de nos jours, les Petits Poneys sont encore présents sur les écrans, la version qui nous émeut (nous trentenaires), c’est la première version, celle de 1983 (plus vintage et moins colorés qu’aujourd’hui). Les Petits Poneys se résument à des poneys aux couleurs acidulées, une crinière bien garnie et un petit tatouage sur la croupe, qui permettaient de les identifier.

En ce qui concerne le dessin animé il est apparu à partir de 1987 en France sur TF1 on se souvient surtout du générique avec es 2 petites filles qui chantait avec une voix limite stridente.

Pour revenir au jouet, les petites filles se plaisaient à les collectionner, d’ailleurs savez-vous que de nombreux types existaient : pégases, licornes, bébés…

Et vous ? Aviez vous usé la crinière à force de la coiffer !

Céline

Retrouvez nos produits Petit Poney retro :

Publié le Laisser un commentaire

Chevaliers du zodiaque (Saint Seiya)

caisse

Comment font-ils pour transporter des armures en bronze sur le dos avec une caisse d’acier de 1 mètre sur 1 mètre ? Suis-je le seul à me poser la question ? En tout cas, cette petite incohérence n’a pas empêché les Chevaliers du Zodiaque de devenir culte.

Ce dessin animé encore culte aujourd’hui était d’une violence assez incroyable, il n’était pas rare de voir des scènes où le sang recouvrait une moitié de l’écran (et je me souviens de ma mère qui voulait absolument que j’arrête de regarder ce dessin animé et qui me disait de regarder Princesse Sarah).

Comme pour tous les dessins animés, les Chevaliers du Zodiaque ont eu le droit à un générique à la sauce AB production :

grande-horloge-chevaliers-du-zodiaquePour en venir à l’histoire, le dessin animé que nous connaissons tous est une adaptation des 18 premiers volumes du manga, il parle donc des deux premiers des trois chapitres du manga. Nous découvrons donc sur nos petits écrans la quête par les chevaliers de l’armure d’or du Sagittaire qui finit en bataille au sein du Sanctuaire, cette quête doit d’ailleurs se faire rapidement car Saori (réincarnation d’Athéna) blessée par une flèche doit être sauvée avant que les 12 flammes de l’horloge du zodiaque s’éteignent. Dans ce chapitre se succèdent de nombreuses batailles et de nombreuses marches à monter.

Dans la seconde partie, les Chevaliers de Bronze affrontent les Marinas, généraux de Poséidon dans l’espoir de sauver Saori à nouveau.

armure-verseau-chevalier-du-zodiaque

Tout comme les Transformers, les Chevaliers du Zodiaque nous auront presque autant marqué par le dessin animé que par les jouets. Ces armures magnifiques nous faisaient rêver… Elles nous faisaient tellement rêver qu’aujourd’hui encore Bandaï produit très régulièrement des figurines.

images-billantes-chevalier-du-zodiaque

Pour ceux dont les parents avaient un budget plus serré, il y avait aussi les album d’autocollants 🙂 Je me souviens des parties de billes et échanges dans la cour de récré pour obtenir ces images Chevaliers du Zodiaque, surtout les versions or 🙂

Fred

Publié le Laisser un commentaire

Les Babies

“Les bébés, les Babies…” Tout le monde se souvient de la publicité !

Les Babies datent de 1991 et furent créés par un Américain. Le côté pochette surprise a largement contribué au succès de ces figurines de bébés. L’idée était bien sûr de les collectionner. Savez-vous qu’il existe près de 50 Babies différents et qu’ils ont tous un petit nom ? À l’origine de couleur chaire et marron, ils ont vite été déclinés dans d’autres couleurs. Il y avait même des versions dont la couleur de la couche changeait en rose ou bleue en fonction de leur sexe.

babies

Vous pouvez les trouver en vente sur notre site (neufs, d’époque et jamais déballés :)) :

Céline

Publié le Laisser un commentaire

Les bisounours

S’il y a bien des personnages qui sont « trop mignons », ce sont bien les Bisounours ou Calinours pour les québecois.

Les Bisounours vivent dans les nuages, ce qui est un sacré avantage : il fait toujours beau et le décor est composé d’arcs-en-ciel, d’étoiles et de gros cœurs. De plus, dans leur pays, il n’y a jamais de problème car l’amour est partout !

Symboles de tendresse et d’innocence, les produits Bisounours nous rappellent de bons sentiments où la vie était simple (d’où l’expression d’aujourd’hui « Le monde des Bisounours »).

animation-bisounours

Le dessin animé a bercé notre enfance, mais ce sont surtout les peluches toutes douces, colorées, au caractère unique qui nous attendrissaient. Vous rappelez-vous que chaque Bisounours avait un rôle dans la vie ? GrosDodo aidait les enfants à dormir, GrosFasol les enjouait avec sa musique et GrosJojo égayait leur journée avec sa bonne humeur… Et oui, les Bisounours n’avaient qu’un seul souci dans la vie, donne du bonheur aux enfants tristes !

On se souvient aussi de l’album Panini avec ses autocollants.

Bisounours-Intérieur-Album

Allez, on vous fait plein de bisous.

Céline

Pour découvrir tous nos produits bisounours, n’hésitez pas à vous rendre dans la catégorie Bisounours de notre site.

Publié le Laisser un commentaire

Transformers

Tout bon fabriquant de jouet se doit de lancer un dessin animé pour dynamiser les ventes de ses jouets. Dans les années 80, Hasbro l’a déjà bien compris et lance le dessin animé Transfomers sur Canal+. Tous les petits garçons de années 80 se souviennent des Tranformers, ces formidables robots capables de se transformer en véhicules, mais aussi en baladeur, radios, armes, téléphones portables, etc.

J’avoue ne me souvenir que très peu du dessin animé mais de bien me souvenir des très nombreux jouets qui s’inspiraient de cette folie Transformers. Même Mac Donald’s s’y était mis : les petits robots se transformaient en hamburger, verre de soda ou portion de frites.

transformers_hamburger_mcdo

transforers_optimus_primeLe scénario du dessin animé :

Pour ceux qui, comme moi, ne se souviennent plus très bien du dessin animé, voici les principaux points de son scénario :

Après des millénaires de luttes entre les Autobots, menés par leur chef Optimus Prime et les Decepticons dirigés par Mégatron sur la planète Cybertron. Les Autobots, vaincus, décident de partir à bord de l’« Arche », vaisseau d’exploration Autobot.

Malheureusement pour les Autobuts, les Decepticons les attaquent pendant leur voyage et le vaisseau s’écrase sur Terre.Tous les robots à bord, Autobots comme Decepticons, sont plongés dans une sorte de coma par le choc du crash.

4 millions d’années plus tard, suite à un tremblement de terre, l’ordinateur de bord, Télétraan 1, se remet en marche. Ce robot commence à rassembler les robots, Autobots comme Decepticons. L’Arche envoie des sondes dans le monde entier pour repérer les engins utilisés par les humains, principalement les véhicules et recueille un maximum d’informations. Toutes ces bases de données serviront à l’ordinateur pour reconstruire les robots et les adapter. Optimus Prime et ses Autobots vont affronter de nouveau Mégatron et ses Decepticons sur notre planète. Tandis que les Decepticons ont juré de s’emparer des ressources d’énergie de la Terre, les Autobots s’allient aux humains Spike (La Flèche) et Sparkplug (Malabar) pour les en empêcher.

Maintenant que tous les enfants des années 80 sont grands, les studios américains on décidé de sortir Transformers en version film. 4 films sont déjà sortis et un 5ème est déjà prévu pour 2017 !

Pour terminer cet article, citons la devise d’Optimus Prime : “Tout être sensible a droit à la liberté”.

Fred

PS : N’hésitez pas à visiter notre boutique avec les produits transformers !

Publié le

La puce sauteuse

Dans les années 80-90, a côté de l’élastique pour les filles et des billes plutôt appréciées pour les garçons, un autre jouet qui plaisait à tous existait : la puce sauteuse.

Le principe était tout aussi simple qu’amusant, il suffisait de retourner la puce en plastique mou en appuyant fortement au centre, de la poser sur une surface dure et plate… et ploc ! Au bout de 3 ou 4 secondes, elle se projetait en l’air pour essayer de retrouver sa forme initiale.

Devant un tel tour de magie, la folie a rapidement gagné de nombreuses cours d’écoles car tout le monde voulait “sa” puce, histoire d’en découdre avec ses camarades en prouvant par A+B qu’elle sautait plus haut que celles des autres.

Puis, les plus casse-cou d’entre nous ne voulaient plus se contenter des puces de 3 cm, il fallait plus grand et de plus grands sauts! La puce noir de 5 cm fut alors crée ! Grâce à cette grosse puce, a nous la gloire dans la cour d’école, enfin, si elle parvenait à sauter… Parfois elle finissait bloquée.

Assoifés par les nouveaux défis et lassés par les simples sauts, il fallait trouver une nouvelle utilité à ces puces. La 3ème étape (après la puce classique et celle de 5 cm) consistait à se faire sauter les puces sur les membres (bras, front ou autres…), bien sûr, il faillait ne pas avoir peur des bleus.

4ème et dernière étape du gros casse-cou, utiliser sa puce en ventouse, bien sûr cela était totalement stupide et faisait mal ! On s’en sortait avec un beau suçon pour couronner la chose.

Pour terminer, nous finirons par un petit conseil: ne pas attendre au-dessus de la puce pour la voir sauter… Ca fait mal!

Fred

Publié le Laisser un commentaire

La pâte slime

Il ya certains types de jouets qui fonctionnent tout le temps, ce sont les jouets dégoutants ou crados et “beurk” comme on disait quand on était petit. C’est peut-être ce jouet qui le démontre le plus, la pâte slim. Crée par Mattel en 1976, très vite, tous les enfants en ont voulu pour Noël cette année-là.

La pâte slim c’est une matière visqueuse froide que l’on trouve dans un petit récipient en plastique qui coule entre vos doigts et qui vous donne une sensation étrange et inoubliable.

Dans les années 80, de nombreux jouets ont été créés avec pour principal élément la pâte Slim. Cela commença par des vers, des yeux ou des insectes en plastique. Dans le film SOS Fantôme, Bouffe-tout répandait partout de l’ectoplasme, cette substance se retrouva donc dans nos jouets sous forme de slim.
Puis, ce fut le tour des Tortues Ninja et des Maîtres de l’univers d’inclure de la pâte slim dans leurs jouets.

Pour ceux qui se demandent comment est faite la pâte slim, c’est en fait très simple, il s’agit en fait d’un gélifiant mélangé à un colorant et a une espèce minéral, le borax. Cette version n’est pas comestible et donc un peu dangereuse pour les enfants. il existe une version que vous pouvez faire dans votre cuisine que vous retrouverez en dessous ci-dessous.

Recette de la pâte slime

Ingrédients de la pâte slim :

• 110 ml d’eau environ,
• 100g de fécule de maïs (type Maïzena),
• quelques gouttes de colorant alimentaire (vert pour un effet ghostbuster)

Comment faire de la pâte slime :

Mélanger l’eau et le colorant. Il faut mettre au moins 8 gouttes de colorant alimentaire afin que la couleur soit vive.

Versez l’eau sur la fécule de maïs puis malaxez avec les doigts. Très vite vous allez vous rendre compte que vos doigts sont bloqués dans cette pâte quand vous mélangez rapidement!

Si c’est trop liquide, n’hésitez pas à rajouter de la fécule de maïs.

Bref, que vous soyez né dans les années 70 ou 80, vous n’avez pas pu passez à côté de ce phénomène

Fred

Publié le Laisser un commentaire

Micro Machines

Tout petit garçon qui a vécu dans les années 80 se souvient de ces petits véhicules qui faisaient passer les majorettes pour des véhicules de géants ! Autre particularité, ces voitures étaient en plastique alors que les plus grandes avaient une carrosserie en métal… A l’époque ces véhicules étaient un must-have !

Personnellement, on m’avait acheté les versions “jouet de poche” je me souviens d’heures passées à construire des villes avec des maisons/hôpitaux/hotels où 90% de la surface des bâtiments était dédiée aux garages :). Par contre, il me fallait presque autant de temps pour faire tenir le bâtiment + les petites voitures + les accessoires dans la boîte, je me retrouvais toujours avec une pièce qui ne rentrait pas dans la boîte.

Le succès fut tellement énorme que les Micro Machines sont devenus très vite, beaucoup plus que des voitures. Des déclinaisons en avions, bateaux, véhicules militaires, motos mais aussi des hélicoptères furent produites.

Pour finir, la consécration eu lieu au cinéma avec une présence très remarqué (surtout par les Casseurs Flotteurs) dans le film Maman, j’ai raté l’avion

Plus tard, il y eu même des Micro-Machines sous licence : Star Trek, Indiana Jones, Star wars…

Si vous aussi vous aviez une collection de Micro-Machines, vous pouvez partager avec nous en laissant un commentaire ci-dessous.

Fred

Publié le Laisser un commentaire

La cocotte en papier

Cocotte en papier, salière, coin-coin, quatre coin, pousse-pousse etc… Vous l’avez compris, nous ne savons pas le nom que vous donniez à ce jeu mais nous savons que vous y avez joué quelque soit votre génération. En effet, ce jeu est un classique de la cour d’école, comme les billes, les images ou l’élastique.

Pour jouer à ce jeu, il faut tout d’abord trouver quelqu’un qui possède cette fameuse cocotte et ensuite répondre à 2 questions :

  • “Combien t’en veux ?”
  • “Quelle couleur ?”

Bien sûr, il y avait des malins qui répondaient à la première question avec un chiffre assez élevé afin d’embêter le petit camarade possesseur de la cocotte!

Le plaisir de ce jeu (au delà de poser des devinettes pour certains ou donner des gages pour d’autres) était de maîtriser sa fabrication.

Est-ce que vous vous souvenez comment le fabriquer?

A bientôt,

Fred